121502

Presses universitaires de France, Paris

1997

310 pages

ISBN 9782130486756

Epiméthée

Phénoménologie, sémantique, ontologie

Husserl et la tradition logique autrichienne

Jocelyn Benoist

Dans le débat ouvert aujourd'hui entre les deux grandes traditions philosophiques de notre époque, la philosophie analytique et la phénoménologie, l’œuvre du premier Husserl (jusqu'aux Recherches logiques comprises) devrait occuper une position centrale. L'interrogation qui anime les Recherches demeure en effet profondément enracinée dans une littérature logique et psychologique qui donnera précisément son départ à ce qui est connu sous le nom de philosophie analytique. Le présent travail a voulu d'abord resituer l'œuvre husserlienne dans ce contexte encore souvent tropmal connu, et l'aborder en conséquence dans la perspective, encore largement en friche, de son rapport à ladite philosophie analytique, prise non dans ses développements contemporains, mais dans son origine. Reste que Husserl, dès les Recherches, n'est certainement pas un philosophe proto-analytique comme un autre. C'est cette spécificité de la phénoménologie, dès le départ, dans sa version non encore explicitement transcendantale, qui a été mise ici au centre de l'examen. Qu'est-ce qui, par rapport au maître, Brentano, comme aux contemporains, tel Meinong, fait l'originalité du Husserl des Recherches, inventant la phénoménologie ? Tout nous a paru ici tourner autour du statut de la signification dans les Recherches, statut auquel se mesurent, à notre sens, l'inscription de la pensée de Husserl dans la philosophie de la connaissance de son temps comme son irréductibilité à elle.

Publication details

Full citation [Harvard style]:

Benoist, J. (1997). Phénoménologie, sémantique, ontologie: Husserl et la tradition logique autrichienne, Presses universitaires de France, Paris.

This document is unfortunately not available for download at the moment.